Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 257
Date d'inscription : 25/09/2017
Age : 25
Localisation : Sur le toit de la maison de Là-Haut
Voir le profil de l'utilisateurhttp://pixietubeuse.com

Envie de parler ?

le Dim 1 Oct - 21:39
Hello la Pixie Army ! Sur ce topic, la parole est à vous sur tout ce qui ne touche pas à l'univers Disney Smile Si un sujet vous tient à coeur n'hésitez pas à créer un sujet sur le forum, c'est tout nouveau pour moi alors je n'ai sûrement pas pensé à tout Smile
Messages : 13
Date d'inscription : 29/10/2017
Age : 16
Localisation : Tarascon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Dim 29 Oct - 2:27
Des idées pour de paroles pour ma nouvelle chanson. J'ai aussi pour projet d'écrire une hymne à la Pixie army. Mettez moi vos idées et le 6 mai je vous la sort sur youtube.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Messages : 13
Date d'inscription : 29/10/2017
Age : 16
Localisation : Tarascon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Dim 29 Oct - 2:28
Quelles sont vos angoisses suites à la rentrée. Allez thérapie de Pixiearmy haha

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Invité
Invité

Re: Envie de parler ?

le Dim 29 Oct - 3:17
Coucou!! Moi j'avais peur de rentrer au collège ou il y a en plus tout les 3ème qui sont souvent pas sympa et de me perdre 👻😂

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Messages : 13
Date d'inscription : 29/10/2017
Age : 16
Localisation : Tarascon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Dim 29 Oct - 3:22
Riyanou Diy a écrit:Coucou!! Moi j'avais peur de rentrer au collège ou il y a en plus tout les 3ème qui sont souvent pas sympa et de me perdre 👻😂



Sache que tout le monde est au même niveau et que seul celui qui a la plus grande volonté face à l'adversaire réussi tout ça pour dire qu'il faut t'affirmer et te laisser guider à la fois. Et puis le collège c'est super cool

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 24/03/2018
Age : 15
Localisation : Aux Pays Imaginaire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Sam 24 Mar - 21:51
Coucou tout le monde ! Je suis nouvelle sur ce forum du coup je ne suis pas sur que ce sujet à sa place dans ce topic. Je vais parler d'un sujet qui me tiens à cœur mais qui ne me concerne pas vraiment directement. En fait je voudrais aider une amie et j'ai besoin de conseils.

Voilà, mon amie a de très mauvaises relations avec son père, ils n'ont jamais échangé de coups mais ça m'a l'air très violent quand elle m'en parle. Elle en vient même à ce scarifier ce qui est très grave. J'ai essayé de lui parler, je lui est proposé d'en parler avec sa mère mais elle refuse. Je ne sais vraiment pas quoi faire... cela fait plus de 2 ans que ça dur.

Alors j'espère que vous pourrez me donner des conseils, à moi ou à elle, pour que cette situation s'arrête.

ps: désolée pour les fautes d'orthographe.
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Mer 28 Mar - 3:33
Ultimate a écrit:Coucou tout le monde ! Je suis nouvelle sur ce forum du coup je ne suis pas sur que ce sujet à sa place dans ce topic. Je vais parler d'un sujet qui me tiens à cœur mais qui ne me concerne pas vraiment directement. En fait je voudrais aider une amie et j'ai besoin de conseils.

Voilà, mon amie a de très mauvaises relations avec son père, ils n'ont jamais échangé de coups mais ça m'a l'air très violent quand elle m'en parle. Elle en vient même à ce scarifier ce qui est très grave. J'ai essayé de lui parler, je lui est proposé d'en parler avec sa mère mais elle refuse. Je ne sais vraiment pas quoi faire... cela fait plus de 2 ans que ça dur.

Alors j'espère que vous pourrez me donner des conseils, à moi ou à elle, pour que cette situation s'arrête.

ps: désolée pour les fautes d'orthographe.

Coucou,

Ses parents sont divorcés à ta copine ?
Si son père est clairement toxique, elle doit demander de ne plus le voir ou le moins possible pour rester avec sa mère.
Pour la scarification, elle devrait en parler à un professionnel, à la psy de l'école par exemple car c'est grave et ça peut dériver vers la dépression même si elle doit y être déjà et on ne sait jamais, le suicide.
Si le père est toxique et impossible à raisonner, la seule solution c'est l'éloignement, sinon s'il est lucide et que c'est juste un problème de comportement en s'énervant un peu trop, elle doit absolument lui parler et dire tout ce qu'elle ressent pour qu'il change.

Mais la meilleure solution, c'est d'en parler à une psychologue scolaire, il faut qu'elle parle de son mal-être à quelqu'un d'adulte et sérieux pour qu'elle cesse la scarification et remonte la pente, car elle ne doit pas rester dans cet état là.
De ton côté, tu ne peux pas vraiment faire grand chose mis à part la soutenir, mais il faut agir vite en lui conseillant d'en parler.
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 24/03/2018
Age : 15
Localisation : Aux Pays Imaginaire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Mer 28 Mar - 13:49
Mcgregor a écrit:
Coucou,

Ses parents sont divorcés à ta copine ?
Si son père est clairement toxique, elle doit demander de ne plus le voir ou le moins possible pour rester avec sa mère.
Pour la scarification, elle devrait en parler à un professionnel, à la psy de l'école par exemple car c'est grave et ça peut dériver vers la dépression même si elle doit y être déjà et on ne sait jamais, le suicide.
Si le père est toxique et impossible à raisonner, la seule solution c'est l'éloignement, sinon s'il est lucide et que c'est juste un problème de comportement en s'énervant un peu trop, elle doit absolument lui parler et dire tout ce qu'elle ressent pour qu'il change.

Mais la meilleure solution, c'est d'en parler à une psychologue scolaire, il faut qu'elle parle de son mal-être à quelqu'un d'adulte et sérieux pour qu'elle cesse la scarification et remonte la pente, car elle ne doit pas rester dans cet état là.
De ton côté, tu ne peux pas vraiment faire grand chose mis à part la soutenir, mais il faut agir vite en lui conseillant d'en parler.

Non ses parents ne sont pas divorcé et sa mère ne fait rien pour les éloigner. Si j'ai bien compris, son père aurait un problème avec l'alcool depuis qu'un des deux grand-parent de ma copine serait décédé. Je lui est demandé d'en parler à quelqu'un mais elle ne veut pas. Mon amie à déjà essayé de parler à son père mais il s'en moque et cri encore plus. Je vais essayé de lui parler en lui conseillant d'aller parler à un adulte mais elle à également peur de contrarier sa mère en en parlant ...
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Sam 31 Mar - 7:52
Ultimate a écrit:
Non ses parents ne sont pas divorcé et sa mère ne fait rien pour les éloigner. Si j'ai bien compris, son père aurait un problème avec l'alcool depuis qu'un des deux grand-parent de ma copine serait décédé. Je lui est demandé d'en parler à quelqu'un mais elle ne veut pas. Mon amie à déjà essayé de parler à son père mais il s'en moque et cri encore plus. Je vais essayé de lui parler en lui conseillant d'aller parler à un adulte mais elle à également peur de contrarier sa mère en en parlant ...

Son père devrait être traité pour l'alcool car il n'en sortira jamais seul, il doit faire une cure, mais ce n'est pas facile de faire entendre raison. Elle ne doit pas avoir peur de contrarier sa mère en parlant de ça à quelqu'un car visiblement c'est un cas insoluble, sa mère a aussi besoin qu'on l'aide, elle ne peut rien faire seule.
Sinon il y a un numéro gratuit il me semble et discret qui donne des conseils pour l'alcool : 0 980 980 930
C'est anonyme et non surtaxé donc si elle a un forfait c'est bon, c'est Alcool Info Service, ce sont des spécialistes, ils lui diront précisément quoi faire avec son père. Et comme c'est anonyme elle peut tout leur dire sans être jugée et sans que sa mère le sache.
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 24/03/2018
Age : 15
Localisation : Aux Pays Imaginaire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Ven 6 Avr - 23:05
Mcgregor a écrit:
Ultimate a écrit:
Non ses parents ne sont pas divorcé et sa mère ne fait rien pour les éloigner. Si j'ai bien compris, son père aurait un problème avec l'alcool depuis qu'un des deux grand-parent de ma copine serait décédé. Je lui est demandé d'en parler à quelqu'un mais elle ne veut pas. Mon amie à déjà essayé de parler à son père mais il s'en moque et cri encore plus. Je vais essayé de lui parler en lui conseillant d'aller parler à un adulte mais elle à également peur de contrarier sa mère en en parlant ...

Son père devrait être traité pour l'alcool car il n'en sortira jamais seul, il doit faire une cure, mais ce n'est pas facile de faire entendre raison. Elle ne doit pas avoir peur de contrarier sa mère en parlant de ça à quelqu'un car visiblement c'est un cas insoluble, sa mère a aussi besoin qu'on l'aide, elle ne peut rien faire seule.
Sinon il y a un numéro gratuit il me semble et discret qui donne des conseils pour l'alcool : 0 980 980 930
C'est anonyme et non surtaxé donc si elle a un forfait c'est bon, c'est Alcool Info Service, ce sont des spécialistes, ils lui diront précisément quoi faire avec son père. Et comme c'est anonyme elle peut tout leur dire sans être jugée et sans que sa mère le sache.

Merci beaucoup je lui en parlerai ...
avatar
Modérateur
Modérateur
Messages : 104
Date d'inscription : 03/10/2017
Localisation : Aux pays des rêves bleus
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Jeu 12 Avr - 10:48
Tu as déjà beaucoup aider ton amie rien quand venant en parler ici , ce qui veux dire que tu es d'un grand soutiens pour elle! malheureusement ont ne peut pas faire grand choses ici , et je rejoins McGregor il as énoncer des bons gestes à faire pour " aider ton amie"
courage....

_________________
Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven Pour que la vie soit un conte de fée, il suffit peut-être simplement d'y croire...
                                                                          Walt Disney Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 24/03/2018
Age : 15
Localisation : Aux Pays Imaginaire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Sam 21 Avr - 21:34
JennyKLM a écrit:Tu as déjà beaucoup aider ton amie rien quand venant en parler ici , ce qui veux dire que tu es d'un grand soutiens pour elle!  malheureusement ont ne peut pas faire grand choses ici , et je rejoins McGregor il as énoncer des bons gestes à faire pour " aider ton amie"
courage....

Merci beaucoup Smile
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Dim 29 Avr - 20:50
Je ne sais pas trop si c'est le sujet pour parler de ça mais je pense en avoir besoin.
Voilà, mon père s'est suicidé le 13 mars dernier et ce fut un choque pour tout son entourage parce qu'il était assez fort mentalement. Pour ma part j'ai très mal encaissé le coup et même en écrivant ça j'ai les larmes aux yeux et la gorge nouée. En effet, je ne lui parlais plus et je n'allais plus chez lui depuis 2 ans et demi à cause de différents avec sa femme. Il ne l'a pas fait pour ça, mais il a laissé une lettre qui demande de prévenir sa femme "et ses 2 enfants qu'il aime plus que tout". Et je ne peux pas m'empêcher de me dire que même nous, on a pas pu le retenir alors que ma mère lui avait dis qu'on viendrait le voir cet été. Ça fait un mois et demi et je n'arrive toujours pas à répondre à l'oral à une personne qui me demande comment il l'a fait et pourquoi.
Ma mère m'a emmenée à "passerelle jeune" pour parler avec quelqu'un. La personne m'a vue 2 fois, avec un espace de 2 semaines entre temps, et la première fois était 2 semaines après son acte. La 2ème fois,donc 1 mois après l'acte, elle a trouvé que mon état mental par rapport à ça n'avait pas beaucoup changé et que mon état physique s’aggravait (sommeil non réparateur, baisse d’appétit, chute des notes). Alors elle m'a redirigée vers une vraie pédopsychiatre pour qu'elle puisse me prescrire un traitement. Seulement, le traitement en question n'a quasiment aucun effet: quand j'ai faim et que je vois mon assiette je n'ai plus faim directement, je suis toujours fatiguée toute la journée et je subis les effets secondaires c'est-à-dire:
-perte ou trous de mémoire
-difficulté à coordonner mes mouvements (je tombe souvent et je me prend tous les meubles)
-sensation d'ivresse (c'est surtout pour mon entourage parce que je rigole à n'importe quoi)

 Bref je vous ai raconté tout ça pour m'exprimer parce que je ne sais pas à qui parler parce qu'il faut lancer le sujet dans la conversation et je ne verrai régulièrement une psy qu'à partir de fin mai et même là elle me fera juste parler de mon père et de ce que je ressens...
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Sam 26 Mai - 14:41
Shashoue a écrit:Je ne sais pas trop si c'est le sujet pour parler de ça mais je pense en avoir besoin.
Voilà, mon père s'est suicidé le 13 mars dernier et ce fut un choque pour tout son entourage parce qu'il était assez fort mentalement. Pour ma part j'ai très mal encaissé le coup et même en écrivant ça j'ai les larmes aux yeux et la gorge nouée. En effet, je ne lui parlais plus et je n'allais plus chez lui depuis 2 ans et demi à cause de différents avec sa femme. Il ne l'a pas fait pour ça, mais il a laissé une lettre qui demande de prévenir sa femme "et ses 2 enfants qu'il aime plus que tout". Et je ne peux pas m'empêcher de me dire que même nous, on a pas pu le retenir alors que ma mère lui avait dis qu'on viendrait le voir cet été. Ça fait un mois et demi et je n'arrive toujours pas à répondre à l'oral à une personne qui me demande comment il l'a fait et pourquoi.
Ma mère m'a emmenée à "passerelle jeune" pour parler avec quelqu'un. La personne m'a vue 2 fois, avec un espace de 2 semaines entre temps, et la première fois était 2 semaines après son acte. La 2ème fois,donc 1 mois après l'acte, elle a trouvé que mon état mental par rapport à ça n'avait pas beaucoup changé et que mon état physique s’aggravait (sommeil non réparateur, baisse d’appétit, chute des notes). Alors elle m'a redirigée vers une vraie pédopsychiatre pour qu'elle puisse me prescrire un traitement. Seulement, le traitement en question n'a quasiment aucun effet: quand j'ai faim et que je vois mon assiette je n'ai plus faim directement, je suis toujours fatiguée toute la journée et je subis les effets secondaires c'est-à-dire:
-perte ou trous de mémoire
-difficulté à coordonner mes mouvements (je tombe souvent et je me prend tous les meubles)
-sensation d'ivresse (c'est surtout pour mon entourage parce que je rigole à n'importe quoi)

 Bref je vous ai raconté tout ça pour m'exprimer parce que je ne sais pas à qui parler parce qu'il faut lancer le sujet dans la conversation et je ne verrai régulièrement une psy qu'à partir de fin mai et même là elle me fera juste parler de mon père et de ce que je ressens...

Toutes mes condoléances pour ton père, j'ai aussi perdu mon père en 2014 alors qu'il était encore relativement jeune d'un cancer assez virulent, mes parents étaient aussi divorcées et je n'avais pas forcément une bonne relation avec lui.
Pour connaître la souffrance d'un deuil d'un parent, il faut le vivre, quelqu'un qui a encore ses deux parents aura du mal à comprendre ce que tu peux ressentir, c'est comme la dépression il faut l'avoir connu ou le vivre pour comprendre en quoi ça consiste. Je l'ai constaté avec mon ex qui refusait que je sois triste une semaine après le décès et qui disait aux autres derrières mon dos qu'elle n'allait pas supporter cela des mois alors que mon comportement avec elle, n'avait même pas changé, je souriais moins mais je continuais les sorties, les voyages, les gestes d'affections, je voulais la préserver.
J'imagine qu'un suicide c'est très violent psychologiquement, c'est normal de ne pas être bien deux mois après et tu as bien fait de voir quelqu'un pour remonter la pente, pour les médicaments si ça ne va pas du tout, peut-être que tu devrais en parler pour arrêter de les prendre si l'effet est proche de 0 et que tu n'as que des effets secondaires ? Ce n'est pas trop le but ou changer la dose ou de médicament ?
Parler ça peut faire beaucoup de bien, on arrive à fin mai, tu as vu ta psy ? Tout se passe bien avec elle ?
Tu as fait le bon choix d'agir vite pour ne pas laisser une dépression grave trop s'installer.

Pour ton père, il n'y a pas vraiment de raisons rationnelles à son suicide je pense, quelqu'un de dépressif peut tout cacher à son entourage, ça m'étonnerait fortement que tu en sois la cause, la preuve dans sa lettre en disant qu'il t'aime.
La relation avec le reste de ta famille est bonne ? Et la succession s'est bien passée ? Je ne parle pas argent mais relations humaines, car personnellement le décès de mon père a signifié la destruction totale de ma famille et la haine.
Tu n'aurais rien pu faire sincèrement, quelqu'un de dépressif et je m'y connais, je suis en plein dedans depuis le décès justement, je ne suis pas suicidaire pour autant mais mon cerveau est à l'arrêt, extérieurement les rares moments où je vois mes amis je paraît drôle et de bonne humeur mais mon moral est plutôt bas.
Pour soigner une dépression, la seule solution c'est de voir un psy, même ton meilleur ami n'arrivera à rien, même ta propre famille, tu n'aurais rien pu faire pour ton père, il serait resté avec ses idées noires.

N'hésite pas en parler ici, si ça te fait du bien, si jamais je peux t'aider un peu, ton cas est différent du mien mais le deuil je connais. Et il n'y a aucune honte de se sentir mal c'est encore très frais, c'est quelque chose de violent, tu as très bien fait de voir quelqu'un, tu devrais aller mieux même qu'en parlant avec une spécialiste.
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Lun 28 Mai - 6:56
Depuis, j’ai baissé la dose du traitement et ça va beaucoup mieux. Concernant la psy, elle n’a toujours pas appelé pour prendre rendez-vous.
La succession je n’en parle même pas: les seules nouvelles que j’ai c’est la banque parce que mon père m’avait ouvert un compte et un livret A avec de l’argent sur les deux., et apparemment le plus jeune de ses frères est soudainement devenu ami avec ma belle-mère sans doute pour espérer avoir quelque chose...
À part ça, mes relations avec sa famille est comme avant, c’est-à-dire très bien. Mais la famille de ma mère doit sans doute penser qu’on s’en est remis depuis le temps et voulait qu’on fête la fête des mères ET des pères en même temps parce que le jour de la fête des pères sera le jour du baptême de mon cousin. Et comme on va certainement passer Noël chez ma grand-mère paternelle, sans ma mère donc, ils se sont demandé si ça ne la blessait pas alors qu’elle a passé plus d’un Noël sans nous et elle nous encourage à y aller et l’appeler le plus possible parce que ça l’a beaucoup affectée (la perte d’un enfant est fait aussi mal que la perte d’un parent...).

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Mer 13 Juin - 2:30
C'est une bonne nouvelle pour la dose de ton traitement, j'espère que depuis fin mai, tu as eu l'occasion de voir ta psy ?
Sinon n'hésite surtout pas à la relancer.
Tu n'as pas vu de notaire pour la succession ? C'est bizarre, normalement tu dois le voir avec les autres gens de ta famille.
Du coup pour la banque, l'argent restera tranquille jusqu'à tes 18 ans c'est bien cela ?
D'expérience, il faut demander à un organisme de chercher si ton père avait une assurance vie quelque part qu'il soit au courant ou non selon son travail etc... http://www.formulaireassvie.agira.asso.fr/ Je l'ai fait et j'ai eu droit à une petite somme et une petite pension annuelle, tu as juste à les prévenir et ils te recontacteront automatiquement s'ils trouvent quelque chose.
Oui c'est souvent comme cela, on revoit des personnes qu'on n'avait pas vu depuis des décennies après un enterrement ou des gens très hypocrites alors qu'ils détestaient limite la personne de son vivant.
Je suis très content pour ta famille, c'est très important d'avoir une relation solide qui résiste, c'est vrai que Noël risque d'être assez triste mais la douleur d'un deuil, on arrive à s'en sortir surtout lorsqu'on est bien accompagné.
D'expérience personnel mais aussi pour la plupart des gens, le plus difficile ce n'est pas la semaine du décès ni même les deux premiers mois, c'est douloureux, ça surprend, mais on est dans le feu de l'action, c'est à dire les papiers, la succession, l'enterrement... C'est plus tard que ça devient le plus difficile quelques mois après, c'est pour cela que c'est une bonne chose que tu vois une psy et que tu as un traitement adapté pour surmonter tout cela.

Tu pars en vacances cet été ? Ça fait beaucoup de bien de se déconnecter après une période comme cela.
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 15
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Envie de parler ?

le Mer 13 Juin - 19:00
Je vais complètement arrêter de prendre le médicament et je ne pense plus avoir besoin d’une psy, aujourd’hui ça fait 3 mois et j’y ai même pas pensé, c’est ma mère qui me l’a dit.
Cet été je pars tout le mois de juillet chez mon oncle (pour être avec ma cousine) et après je pars 15 jours à 45min de Carcassonne.
Au final je ne pense pas que le noël chez ma grand-mère se fasse parce que mon frère travaillera mais c’est pas grave.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum